Dindon : Une volaille très prisée pour sa chair

L’élevage du dindon prend timidement ses marques au Cameroun. Mais, la plupart des éleveurs qui s’y sont essayé n’ont pas à se plaindre.

La demande en chair, oeufs et dindonneaux est sans cesse croissante. C’est un type d’élevage qui présente plusieurs atouts et opportunités.

Il existe plusieurs races de dindons dans le monde correspondant à des utilisations différentes. On distingue des races de petite taille, des races moyennes et des races lourdes. En Afrique on a les races locales et importées.

Les atouts de l’élevage
L’élévage des dindons a beaucoup d’avantages:
1- Il permet d’avoir à portée de main une chair d’excellente qualité très riche en protéïnes.
2- La dinde (la femelle du dindon) est une grande pondeuse, près de 60 oeufs quand elle est dans de bonnes conditions d’élevage.
3- La dinde est une bonne couveuse. En l’absence d’un incubateur, la dinde peut se charger de couver elle-même ses oeufs sans trop de casse. Mais ,il est préférable de mettre les oeufs dans un incubateur pour que la dinde ponde de façon continue.
4- C’est un animal résistant aux maladies après son jeune âge.
5- Le dindon mange presque tout, réduisant ainsi les dépenses liées à l’alimentation.
La production de dindes peut se décomposer en deux phases :
– La phase de démarrage qui dure environ 8 premières semaines.
– La phase de croissance qui va de 8 à 14 semaines.
Les dindonneaux sont des animaux très sensibles beaucoup plus que les poulets de chair. Ils exigent beaucoup de chaleur. Ils seront chauffés pendant 4 à 5 semaines. Les différentes températures à respecter sont :
– 1ère semaine 35°C
– 2è semaine 32°C
– 3è semaine 29°C
– 4è semaine 26°C

Des bâtiments comme ceux des poulets de chair
Pendant cette période, on élèvera les dindonneaux de manière concentrée autour de l’éleveuse et on peut adopter une densité de 10 – 11 sujets/ m2 dans le local de démarrage. La préparation du local sera à l’image des poulets de chair.
La période de croissance, quant à elle, peut se faire dans un bâtiment en plein air. Cet élevage se réalise dans des bâtiments de type  » poulet de chair  » à une densité de 6 sujets/ m2. L’élevage sur parcours ne présente aucun inconvénient pour le dindon à partir de la 9è semaine à condition de ménager des abris. On prévoira 300 dindons à l’hectare et des perchoirs dans le domaine.
Le choix de dindonneaux doit prendre en compte les paramètres suivants:
– les garanties sanitaires (dindonneaux indemnes de maladies)
– une garantie sur le format de l’animal adulte (précocité et bonne conformation).
Irénée Modeste Bidima

L’alimentation
Le dindon consomme généralement de la provende, des restes de cuisine, de la verdure et des fruits.
Pour les dindons destinés à l’engraissement, on leur donne successivement de la provende démarrage, croissance puis finition. Soit environ 150 g à 200 g de provende par jour.
Pour les dindes et dindons de reproduction, on leur donne successivement de la provende démarrage, croissance, puis de la provende ponte dans les mêmes proportions.
Le dindon aime être libre de ses mouvements, surtout les reproducteurs. Prévoir environ 8 m² pour un couple.
Il faut apprendre à boire et à manger aux dindonneaux dès le second jour après éclosion.
Les aliments se présentent sous les formes suivantes :
– Miettes pour les dindonneaux durant trois(3) semaines
– Eau propre avec ou sans sels et vitamines
– Tranches molles de fruits mûrs : tomate, papaye, mangue, pomme, etc.
– Verdure fraîche entière ou hachée : amarante, etc.
– Drèche et son de céréales, humides ou mouillées à l’eau enrichis à la farine de poisson.
– Pâte cuite de farine enrichie à la farine de poisson.
– Grains entiers de céréales
– Insectes entiers ou hachés
– Provendes de commerce.
La caractéristique essentielle des aliments pour les dindons est le taux de protéines. En effet, le besoin en protéines est très élevé au début de la vie de l’animal. Ce besoin diminue progressivement pendant la croissance.
IMB

Le saviez-vous?
– L’élevage des dindes est le 2e plus grand élevage au monde après l’élevage des poules.
– Les dindonneaux à la naissance sont myopes.
– L’âge d’entrée en ponte est d’environ six mois et les animaux pondent en moyenne soixante à soixante dix oeufs par an.
– Mettre dans l’incubateur uniquement les oeufs qui pèsent au moins 70 grammes, de forme régulière, non fêlés, propres, sans souillures et sans autres défauts de la coquille.
– La dinde est une bonne couveuse mais pas assez bonne éleveuse.

Recent Posts

Leave a Comment