Le SAILD renforce son engagement dans le domaine de la conservation des aires protégées au Cameroun

Un accord de principe pour la collaboration dans le cadre de la surveillance forestière a été mis en place entre l’ONG et le service de conservation du parc national de Deng Deng.

C’est au cours d’une séance de travail dans la salle de réunion de l’antenne du SAILD à Bertoua que les deux entités ont acté leur partenariat. Les travaux ont débuté ce 23 septembre par le mot de bienvenue du chef d’antenne devant une dizaine de participants. Après la clarification de axes de partenariat, ont suivi la planification des activités et la validation d’un chronogramme.

Observation indépendante des aires protégées

Le projet de renforcement de la surveillance du parc national de Deng Deng dans la région de l’Est du Cameroun, financé par le Ministère Norvégien du climat et de l’environnement à travers le Global Forest Watch small grant fund, a servi de prétexte à la mise en place de cette collaboration entre le service de conservation et le SAILD. Cette subvention va s’étendre jusqu’en juillet 2021. Elle vise à réduire les pressions anthropogéniques sur le parc national de Deng Deng à travers le renforcement de la surveillance des forêts par les écogardes et les communautés locales. L’observation indépendante des aires protégées est l’un des axes d’intervention du SAILD depuis bientôt une demi décennie. Dans ce cadre, la méthodologie plébiscitée repose sur des outils de surveillance satellitaire tels que les plateformes global forest watch et 2S2D ; et sur des applications mobiles à l’instar du Forest Watcher et Géo ODK.

rodrigue.kouang@saild.org

Recommended Posts

Leave a Comment