Programme consolidation des dynamiques organisationnelles paysannes (CDOP)

Signification:
Le programme se veut un outil de renforcement du mouvement paysan dans sa vie associative et fonctionnelle. Le mouvement paysan est une force politique, économique et sociale qui se positionne comme acteur sur l’échiquier social. Il faut lui donner des appuis multiformes pour réaliser son projet de société.

Missions du programme

1.    Renforcer l’autonomie institutionnelle des OP
2.    Promouvoir la vie démocratique dans les OP
3.    Consolider les bases sociales des édifices organisationnelles
4.    Appuyer et soutenir les OP faîtières dans leur rôle syndical et politique
5.    Renforcer les capacités des OP à définir, orienter et négocier des stratégies de développement
6.    Promouvoir l’intégration du genre dans les OP et dans les autres programmes du SAILD
7.    Appuyer et soutenir les OP dans la mise en place de systèmes de communication  performants
8.    Insuffler et renforcer un mouvement paysan national et sous-régional 

Options stratégiques promues

Approche associative basée sur l’adhésion individuelle
L’approche associative basée sur l’adhésion individuelle se veut une organisation dans laquelle chaque membre est engagé de manière individuelle en devoirs et en droits. Celui-ci est désormais connu et clairement identifié individuellement.

OP organisées en cascade et OP adhésion individuelle : quel type privilégier ?
OP à adhésion individuelle directe où l’individu participe directement à la vie de l’association (ex. BINUM) ou OP organisée en cascade où l’individu participe à la vie de l’association à travers des structures intermédiaires groupements ou unions ou zones (ex. CROPENC).
 Les deux types d’organisation peuvent être accompagnés, à condition d’être basées sur l’adhésion individuelle des membres.

Approche zone ou dynamique de zone
Etant donné que les OP peuvent occuper des espaces plus importants que nos zones d’intervention, le SAILD appuiera les OP à négocier avec d’autres intervenants.
Par ailleurs, l’on ne pourra désormais appuyer que des zones ayant au minimum 100 membres. Le SAILD cependant appuiera dans certains cas précis les OP à sensibiliser pour atteindre cet objectif.
Les zones non retenues recevront des appuis ponctuels suivants  à travers la structure centrale.
Dans le cadre de l’harmonisation, le nom du point de concentration sera adopté pour dénommer les zones

L’organisation autour des activités générales ou services
Dans l’approche associative basée sur l’adhésion individuelle, les fonctions de commercialisation, d’approvisionnement en intrants, de système de financement des activités, de formation, de communication sont celles autour desquelles se renforce la dimension associative, donc la dynamique de groupe. Du fait que ces activités soient bénéfiques aux membres collectivement et individuellement, elles constituent un liant fort entre les membres et par conséquent doivent être les premières activités de l’association une fois créée

Les leaders
Le fondement de la dynamique des organisations paysannes reste basé aussi bien sur les hommes et les femmes qui les composent et qui l’animent, que sur les mécanismes et structures de fonctionnement mis sur place.
Le programme mènera des actions dans le sens de:
–    renforcer les capacités d’action des leaders (animation, administration, gestion des conflits, planification, suivi-évaluation, rapportage, lobbying)
–    renforcer les initiatives personnelles des leaders (projets, crédits spéciaux, parrainage, promotion)
–    Valoriser leurs compétences et savoir-faire (consultation, formateurs paysans, promotion)

Recent Posts

Leave a Comment