Des compostières mises en place avec l’appui du SAILD

Les producteurs de l’Est sont désormais capables de procéder à la fabrication rapide de compost à travers de grandes compostières réalisées dans plusieurs villages.

Des points de compostage ont été implantés avec l’appui technique et matériel du Saild dans différents sites dans 8 villages de la région de l’Est. Les matières utilisées pour la fabrication du compost sont faciles à trouver localement. Il s’agit des troncs de bananier, feuilles de Tithonia (le Tithonia est appelé localement fleur marguerite ou encore fleur jalousie), paille, rafles de maïs, bouse de vache, fiente de poule, déjections de porcs, terre arable, etc.

Sabine Sandja Mbélé du village Sibita affirme: «Ce compost sera introduit dans les trous aménagés pour accueillir les plants ou sur les planches de plantation. Ça nous permettra à coup sûr d’accroître les rendements de nos cultures en cette campagne agricole».

Le compost obtenu sera utilisé dans les champs de gombo, de tomate, de piment et de banane plantain, cultures sur lesquelles misent les bénéficiaires du projet «Renforcement de la sécurité alimentaire et amélioration de la diversité alimentaire des petits agriculteurs dans les régions de l’Extrême-Nord et de l’Est Cameroun», pour améliorer leur nutrition.

Partagez l'article sur

Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire

Voir également

Triez par catégories

Partagez les articles

Accédez à notre newsletter

Et recevez continuellement et en exclusivité dans votre boite mail, les actualités du SAILD

NEWSLETTER

Abonnez-vous  et recevez gratuitement et en exclusivité dans votre boite mail, toutes les informations et activités du saild