Logo des 35 ans du saild

Le projet BIOPAMA au cœur des réflexions au SAILD

Le projet d’optimisation de la conservation du parc national de Deng Deng à travers le renforcement des capacités des communautés locales riveraines dans les pratiques agroécologiques était au centre des échanges lors d’une réunion de suivi et d’évaluation le samedi 11 mai 2024

Dresser l’état d’avancement et de suivi financier du projet d’optimisation de la conservation du Parc National de Deng Deng à travers le renforcement des capacités des communautés locales riveraines dans les pratiques agroécologiques mis en œuvre par le SAILD et financé par BIOPAMA avec le soutien de l’Union Européenne et de l’organisation des Etats ACP 2 était le principal point à l’ordre du jour.  Ceci dans la salle de réunion du SAILD (Service d’Appui aux Initiatives Locales de Développement) au quartier Elig-Essono à Yaoundé.

Pendant sa prise de parole, le Secrétaire Général du SAILD, Hozier Nana Chimi a fait une présentation brève de l’organisation. Il est revenu sur son historique tout en passant en revue les activités phares déjà menées. Il a également mis en lumière le rôle prépondérant du SAILD dans différents domaines, affirmant ainsi l’influence et la crédibilité de l’institution sur diverses questions à l’exemple de l’agroécologie et l’accompagnement des communautés.

A sa suite, Ali Koulibali, représentant du projet BIOPAMA à cette séance de travail a exprimé sa gratitude au SAILD pour l’accueil chaleureux. Il a fait un bilan bref des activités menées au Cameroun depuis son arrivée, notamment la formation IMET des étudiants de l’Université de Dschang et les autres projets BIOPAMA visités à Limbe et à Yingui.

Bilan satisfaisant des progrès réalisés

La séance s’est poursuivie par la présentation de l’état d’avancement du projet BIOPAMA par la responsable de suivi d’évaluation. Elle a rappelé le contexte du projet, son objectif principal, sa durée et son lieu de mise en œuvre tout en mettant l’accent sur les résultats escomptés du projet et ceux déjà obtenus ; les activités réalisées et celles en cours de réalisation. Ses propos se sont achevés par la présentation de quelques impacts actuels du projet et l’intérêt créé à l’endroit de nouveaux partenaires techniques. Des défis liés à la mise en œuvre du projet ont également été discutés. Une présentation du rapport de l’étude diagnostique du paysage du Parc National de Deng Deng a également été faite par le responsable agricole du projet, qui s’est attardé sur les objectifs de l’étude, les principaux résultats obtenus et les conclusions principales.

Ces exposés se sont achevés par une séance de questions-réponses entre l’équipe de mise en œuvre du projet et l’équipe du projet BIOPAMA. Durant cette phase de concertation, il a été relevé que la participation des femmes et des jeunes dans les AGR est cruciale pour assurer la durabilité du projet, ce qui souligne l’importance de leur implication dans toutes les étapes du processus. Même si quelques manquements ont été mentionnés, il ressort de cette réunion un bilan très satisfaisant de l’évolution de la mise en œuvre du projet d’optimisation de la conservation dans le parc national de Deng Deng à travers le renforcement des capacités des communautés locales riveraines sur les pratiques agroécologiques.

machesharon1@gmail.com

Partagez l'article sur

Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire

Voir également

Triez par catégories

Partagez les articles

Accédez à notre newsletter

Et recevez continuellement et en exclusivité dans votre boite mail, les actualités du SAILD

NEWSLETTER

Abonnez-vous  et recevez gratuitement et en exclusivité dans votre boite mail, toutes les informations et activités du saild