Logo des 35 ans du saild

Est-Cameroun : Le SAILD forme les paysans à la production des pépinières d’arbres fruitiers

Tête d’Eléphant, Liguim et Lom 1 : sont les trois villages du département du Lom-et-Djerem, région de l’Est-Cameroun dans lesquels le SAILD a initié les paysans à la production  des pépinières d’arbres fruitiers.

Les populations des villages Tête d’Eléphant, Liguim et Lom 1et  les paysans ayant abandonnés les champs dans le Parc National de Deng Deng (PNDD) sont les bénéficiaires. En effet du 07 au 17 Décembre 2023, ils ont été formés à la mise en place d’une pépinière d’arbres fruitiers par Aristide Tchounkeu, ingénieur agronome en service au SAILD. Les thématiques abordées par le formateur incluent l’intérêt écologique et économique de la production des plants d’arbres fruitiers, le choix du site de production, le choix de la semence, le choix de la terre à utiliser pour l’empotage, l’importance et le rôle de l’ombrière, le nettoyage des herbes et le suivi des plants par l’arrosage. Un moment d’échange très enrichissant, qui s’est soldé par une séance de questions-réponses, afin d’apporter des informations complémentaires aux participants. 

4500 arbres fruitiers en vue

Au-delà des sessions théoriques, les bénéficiaires ont mis en pratique les enseignements reçus sous la supervision du formateur. L’objectif était de mettre en place trois pépinières  d’arbres fruitiers. Tout commence avec le choix du site fait par l’ensemble des bénéficiaires en fonction de la sécurité, de la proximité à un point d’eau intarissable et des habitations humaines. Par la suite il était indispensable de construire l’ombrière. Les bénéficiaires ont opté pour un site solide fait avec des piquets, des bambous et des feuilles de palmiers qu’ils utiliseront pendant plusieurs années. Une ombrière de 24 mètres carrés a donc été construite dans chacun des villages Tête d’Eléphant, Liguim et Lom1

Après plusieurs jours de travaux, les bénéficiaires ont réussis à mettre en place trois pépinières d’arbres fruitiers (mandariniers/orangers) de 4500 plants dans les trois villages. Cependant pour une meilleure réussite desdits plants, deux responsables ont été désignés dans chaque village. Leur travail consiste à arroser matin et soir, nettoyer le site et communiquer avec le responsable agricole sur l’état d’évolution de la pépinière ainsi que les difficultés rencontrées.

Cette action du Service d’Appui aux Initiatives Locales de Développement  (SAILD) s’inscrit dans le cadre du projet d’Optimisation du Parc National de Deng Deng à travers le Renforcement des Capacités des Communautés Locales sur les Pratiques Agroécologiques financé par l’UICN à travers le fond d’action BIOPAMA.

machesharon1@gmail.com

Partagez l'article sur

Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire

Voir également

Triez par catégories

Partagez les articles

Accédez à notre newsletter

Et recevez continuellement et en exclusivité dans votre boite mail, les actualités du SAILD

NEWSLETTER

Abonnez-vous  et recevez gratuitement et en exclusivité dans votre boite mail, toutes les informations et activités du saild