Les jeunes de l’Extrême-Nord bientôt sensibilisés contre la coupe abusive des arbres.

Au terme d’un atelier organisé par l’ONG Service d’Appui aux Initiatives Locales de Développement (SAILD) à Maroua, les messages de sensibilisation ont été validés.  

Le 9 novembre dernier, une quinzaine de personnes ont pris part à la rencontre qui s’est déroulée dans les locaux de l’antenne du SAILD dans capitale régionale de l’Extrême-Nord du Cameroun. Y étaient représentés la GIZ, le ministère des forêts et de la faune, le ministère de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable, le ministère de la communication et les chefferies traditionnelles. L’atelier avait pour objectif les amendements et la validation des messages de sensibilisation des jeunes sur les effets néfastes de la coupe abusive des arbres.

La coupe abusive des arbres pour le bois de chauffe et le charbon de bois, est un phénomène qui a pris de l’ampleur dans la région de l’Extrême-Nord. Ce phénomène a de nombreuses conséquences négatives notamment sur le micro climat de la région. C’est le constat qui a poussé le SAILD à développer et mettre en œuvre le projet intitulé « engager les jeunes des arrondissements de Kaélé et Maroua 1er à la réduction de la coupe abusive des arbres ». Ce projet financé par le programme Forêt et Environnement de la GIZ vise à Conscientiser 2000 jeunes acteurs de la chaîne de valeur bois-énergie des villages Mizao, Tchéodé et la ville Kaélé sur les effets néfastes de la coupe abusive des arbres.

L’atelier qui s’est tenu à Maroua a marqué la fin du processus de préparation à la sensibilisation des jeunes. Dans les prochains jours, la campagne de sensibilisation des jeunes des arrondissements de Kaélé et Maroua 1er va débuter. Elle sera organisée autour des causeries éducatives et la diffusion de messages dans les radios communautaires.  

rodrigue.kouang@saild.org

Recommended Posts

Leave a Comment