LES JOURNALISTES FORMES SUR LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES DE L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET L’AGROECOLOGIE

Le séminaire de formation des médias sur la diffusion des connaissances de l’agriculture biologique et l’agroécologie s’est tenu le 24 mars 2023 à Nkolfoulou dans le département de la Mefou-Afamba. L’objectif principal était de renforcer les capacités des hommes et femmes de médias sur la diffusion des produits de connaissances de l’agriculture biologique et de l’agroécologie.

Une trentaine de participants constitués d’une vingtaine journalistes divers (radio, télévision, presse écrite et cybernétique), membres de l’équipe du projet KCOA au sein du SAILD et des consultants se sont retrouvés dès 8h30 à la salle de conférence de l’hôtel Ndanga. C’était au cours d’un séminaire de formation   des médias sur la diffusion des connaissances de l’agriculture biologique et l’agroécologie organisé le vendredi 24 mars 2023 à Yaoundé par le SAILD. L’objet de cette rencontre qui s’est déroulée durant quelques heures était de présenter aux journalistes les bases d’une bonne compréhension des enjeux de l’agriculture biologique et de l’agroécologie au Cameroun afin de les préparer à assurer une meilleure couverture médiatique. Spécifiquement il était question de : présenter le cadre conceptuel de l’agriculture biologique et de l’agroécologie, ce qu’on entend par produit de connaissance en agriculture biologique et agroécologie, présenter quelques produits de connaissances.

Selon IFOAM, agriculture biologique est un « système est un système de santé qui soutient la santé du sol, des écosystèmes et des personnes ». Elle promeut une adoption des pratiques qui visent à améliorer les rendements, conserver la fertilité des sols et à diminuer les pressions sur l’environnement. D’après Anne Legile, l’agroécologie est une agriculture durable qui permet aux agriculteurs de produire et de gagner leur vie tout en respectant l’environnement et en protégeant les ressources naturelles. Les produits de connaissances sont des produits techniques et méthodologiques qui servent à l’éducation, la formation , la vulgarisation la communication et la sensibilisation sur l’agriculture biologique et l’ agroécologie.

Il a été demandé aux participants d’augmenter leur intérêt pour les informations et de produire des articles pertinents sur l’agriculture biologique et l’agroécologie.

La formation intervient dans le cadre de l’initiative UN MONDE SANS FAIM de l’organisme allemand d’appui au développement (GIZ) dans le cadre du projet Centre de Connaissance l’ Agriculture Biologique en Afrique (CCAB) plus connue sous le sigle anglais KCOA .

kelly.zintchem@saild.org

Partagez l'article sur

Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire

Voir également

Triez par catégories

Partagez les articles

Accédez à notre newsletter

Et recevez continuellement et en exclusivité dans votre boite mail, les actualités du SAILD

NEWSLETTER

Abonnez-vous  et recevez gratuitement et en exclusivité dans votre boite mail, toutes les informations et activités du saild